comment se preparer pour bien reussir une presentation ( les astuces a ne pas rater)

 

 

Salut la tribu,

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler d’un sujet super important, des astuces qui je crois vaudraient la peine d’être partagés. Un truc que si vous appliquez, même parler devant le pape n’aura aucun secret pour vous ! haha ! Bien preparer ses presentations.
 Durant des années, j’ai toujours pensé que pour  bien réussir mes interventions ou présentations il  fallait prendre des potions magiques, prier 5 fois/ jour , et manger 15 vaches(je rigoles) jusqu’à ce que je me rends compte  en 2014 lorsque j’ai commencé à participer aux clubs sur la prise de parole en public que , bah non ! Il fallait juste de la préparation, une bonne préparation. Et croyez-moi avec de la présentation, vous pourrai conquérir le monde. Yes !

Bref, rentrons dans le vif du sujet.

     Pour bien parler en public, la première chose à faire et la plus importante d’ailleurs, et croyez-moi, j’ai bien appris la leçon, c’est de croire que vous pouvez y arriver. Voyez-vous la question que je me pose tout le temps est : À quoi sert-il d’aller en guerre si on s’avoue déjà vaincu ?

La première des choses est donc de commencer à croire que vous y arriverai. Parce que vous êtes un champion ! ;) N’est-ce pas ? Ici, c’est le blog des champions. Croyez en votre capacité, en votre potentiel, vous êtes un potentiel unique. La preuve il n’y a pas de personnes comme vous. N’allez pas au combat avec un esprit de défaite. Ce que j’ai appris à faire, et avec beaucoup de difficultés, c’est de me répéter avant de monter sur scène, je suis capable, je suis un champion, je suis unique, brillant, je suis à la hauteur. Le fait de vous répéter constamment ces paroles, aura un effet drastique et positif sur vous.

Ensuite, l’autre astuce que vous pourriez utiliser, est de parler de votre sujet à votre entourage proche.J’aime particulièrement cette méthode parce que quand je veux pour la plupart du temps parler d‘un sujet mes amis et mes amis sont mes cobailles préferes. Je n’hàsite pas à leur rabâcher à l’oreille mes sujets. Sortez votre sujet lors d’une conversation et observez leurs réactions, vous pourrez ainsi voir l’intérêt de votre sujet et corriger des imperfections.

 

Une des erreurs que beaucoup d’entre nous ont l’habitude de faire, est d’apprendre notre texte par Coeur ! Non et non ! Jamais ! Jamais ! Jamais ! Ne faites jamais cela. N’apprenez jamais par Coeur. Quand j’étais au collège, j’avais l’habitude d’apprendre mes interventions par Coeur. Un jour lors d’une présentation en science de la vie et de la terre(l’une des matières que je trouvais trop vieillottes, lol) je me suis retrouvé avec un gros trou de mémoire alors que j’avais essayé d’apprendre mon texte par cœur. Je vous assure, se retrouver devant une quarantaine de personnes avec un trou de mémoire, et des sueurs a grosses gouttes ce n’est pas de toute joie. Ne risquez jamais à votre présentation pour des trous de mémoire.

N’apprenez jamais votre discours par coeur

Voilà ce que je vous propose en lieu et place de cela :

Écrivez totalement votre intervention. Après l’avoir fait, repérez tous les grands points de votre intervention. Mettez tous ces grands points en tirets sur une fiche ou plusieurs si besoin y est.

Ensuite, revenez à votre intervention en entier et lisez la plusieurs fois pour vous en imprégner totalement. Une fois que cela est fait, répétez votre intervention entre quatre(4) et cinq (5) fois en vous inspirant de vos fiches.

Les fiches sont d’une importance capitale car elles vous éviterons de faire du  par cœur et de vous rappeler de votre présentation de façon instantanée.

Soyez sûrs que le contenu de votre intervention comporte des anecdotes personnelles ou empruntées. L’auditoire raffole des histoires personnelles, ils aiment les expériences vécues, cela rend votre intervention plus humaine et plus chaleureuse. Les histoires personnelles toucheront le cœur et les émotions de votre auditoire, ce qui laisse de bons présages pour le succès de votre présentation.J‘adore particulièrement les histoires personnelles elles touchent vraiment l’auditoire

Une autre chose qui pourrait booster votre préparation est de rendre votre intervention simple. Mêmes si vous parlez a un auditoire cape, n’oubliez pas de rendre votre présentation en public la plus simple et la plus accessible possible. c’est cette simplicité et cette accessibilité qui va donner a votre auditoire d’avoir envie de prendre plaisir a vous réécouter.

Quand vous devrez prendre la parole en public, vous serez toujours anxieux, et croyez-moi cela est tout à fait normal. Même aujourd’hui, j’ai encore du trac quand je dois parler en public. Mais à force de pratique, j’ai toujours fini par contrôler mon trac, et je m’améliore considérablement. Je ne suis pas encore arrive au top niveau, mais je suis content d’où je suis.

Mon astuce à moi en particulier est de respirer profondément, ce que je recommande dans la plupart des cas. Mais cela peut être différent pour vous, vous serez peut être plus enclin a une astuce particulière, ma copine me disait qu’elle préférait entendre la voix de quelqu’un de procheje suppose que c’est la mienne ! haha! ). Tout ceci pour dire   que chacun a sa propre méthode pour calmer son anxiété.

Quand vous commencez votre intervention, vous devez trouver une bonne phrase d’accroche, c’est important de captiver son auditoire des  le  début. C’est comme le départ d’un sprint, le début est toujours très important. Votre phrase d’accroche peut être une anecdote ou des données statistiques dépendamment du sujet que vous développez. Ne cherchez pas à trop prolonger votre phrase d’accroche. Elle doit être courte, concise et précise . En général, vous n’avez que 30 seconde pour le faire . haha ! 

Voilà ma chère tribu comment  vous pouvez bien vous préparer pour réussir vos présentations. N’oubliez pas une bonne partie de votre intervention ne réside pas dans le discours en lui même, mais c’est la manière dont vous organisés  pour rendre ce discours. Merci de m’avoir suivi. Je vous invite donc à noter tous ces points les textes en gras dans le texte.

N’oubliez pas aussi de laisser un petit commentaire si vous avez aimé le sujet.

 

 

Partager l'article.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.