9 prodiges du Business révèlent comment rendre une réunion efficace.

Ah les réunions, nous en avons des millions chaque jour à travers le monde. Seulement aux États-Unis on organise presque onze millions de réunions chaque jour qui coûtent des milliards de dollars. Alors la tendance, c’est de rendre les réunions moins coûteuses et plus efficaces. Ce qui n’est pas de refus.
Pour se faire, 10 prodiges du business américain, qui ont fait figure de leader ou même de guru dans leurs différents domaines révèlent comment diriger et rendre une réunion plus efficace. Êtes-vous prêts à les découvrir  et à découvrir leurs secrets ? C’est parti !

Sheryl Sandberg aimait les décisions rapides.

 

 

 

La chef des opérations chez Facebook ne badine pas  du tout lorsqu’il s’agit de réunions. Selon le magasin fortune Sheryl Sandberg, n’hésitez pas à aller à l’essentiel. Elle aurait un cahier à spiral pour chaque réunion avec chacun des points abordés à chaque page. Chaque fois que les décisions sont prises sur ces points, elle déchire la page et la met à la poubelle. Pour elle il n’y a pas de temps à perdre.

Elon Musk aime des collaborateurs préparés à l’avance.

Elon Musk a des standards très élevés en ce qui concerne le travail. Selon ses collaborateurs, Musk s’attend à ce que tout le monde soit préparé avant même de venir à une réunion : « ’ si vous venez à une réunion avec Elon Musk et que vous n’êtes pas préparés, bonne chance à vous ! “’. Il n’hésite pas à faire savoir en public à ses collaborateurs quand ceux-ci ne sont pas préparés. Cela va souvent jusqu’au renvoi total.
Il n’hésite pas à poser des questions complémentaires. Malheur à vous si vous n’êtes pas préparés à y répondre.

Steve jobs n’aimait pas les longues réunions.

 

L’une des choses qui ont fait le succès d’Apple c’est sa constante insistance sur le fait que les choses simples sont les plus belles. Cela se traduit même dans ses réunions. Il n’aimait pas les longues réunions.

Une anecdote raconte qu’une fois Apple avait une réunion hebdomadaire  avec des agences de publicité, Steve jobs remarqua qu’une personne ne faisait pas partie de ces réunions. Il excusa la personne et lui demanda de partir. Jobs aime les choses simples.
Jobs s’appliquait la même rigueur. Lorsque le President Obama l’invita à une réunion de patrons du high-tech, il refusa poliment disant que la liste des invités était trop longue.

Larry Page CEO de Google n’attendait pas les réunions pour décider.

Selon Larry page il n’était pas nécessaire d’avoir des réunions pour décider de quelque chose d’important. Pour lui si une décision pour être prise devait attendre une réunion alors la réunion devrait se tenir immédiatement.

Mark Parker PDG de Nike  aime gribouiller pendant les réunions 

 

Ce qui pourrait sembler être une distraction  pour beaucoup d’entre nous, ne le semble pas pour  Mark Parker gribouiller des croquis sur une feuille de papier aidait a éclairer le processus de recherches d’idées.

Jeremy stoppelman, PDG de Yelp a des têtes à tête prives avec ses collaborateurs.

Jeremy Stoppelman  n’aime pas les réunions trop formelles. Il aimait plutôt privilégier les relations amicales avec ses collaborateurs pour évoquer des situations compliquées de façon amicale. Pour lui le fait d’écouter les problèmes de ses collaborateurs  permettait à l’organisation de bouger.

Marissa Meyer PDG de Yahoo, aime tester toutes les idées

Pour chaque collaborateur qui s’assoit avec Marissa. C’est toujours un test pour leurs idées. La PDG n’hésite pas à tester chaque idée : d’où  vient l’idée ? Comment a-t-elle été élaborée, qu’elles sont les objectifs et les moyens qui seront utilisés ? Toute une série de questions pour tester  tout ce qui vient de ses équipes, et d’en assurer ainsi leurs qualités.

Phil Libin, le PDG d’Evernote amène dans ses réunions des agents de pointe.

Phil a eu cette idée d’un  de ses amis officiers dans un sous marin. En effet pour passer de sous officier à officier, il faudrait être capable de faire le travail des autres c’est a dire être capable capable en cas d’urgence de pouvoir gérer une situation en faisant une tache qui ne nous est pas initialement destinée. Phil applique le même principe à Evernote. Il prend avec lui un agent doué dans un  département et l’amène avec lui dans les réunions d’autre département afin de permettre à celui-ci d’absorber le maximum d’informations et de se familiariser a ce domaine en cas d’urgence.

Jeff Bezos le fondateur d’amazone déteste les gens qui sont d’accord avec lui.

Pour Jeff Bezos, dans une réunion, il doit y avoir des clashs, il n’aime pas les devisons condescendante pour préserver la paix sociale. Pour lui, les meilleures idées viennent des contestations même si celles-ci semblent être cassantes et lourdes. Pour lui : ‘’ les dirigeants ont le devoir de contester les décisions lorsqu’ils ne sont pas d’accord, et ceci dans le respect de l’autre

Si vous aspirez à faire des réunions efficaces, j’espère que ces petites astuces de businessmen et businesswomen vous aideront particulièrement. 2 choses ressortent particulièrement de ces astuces : sauver du temps et laisser des idées foisonner. Car en fin de compte il ne suffit pas de faire des réunions de 1 ou 2 heures si en fin de compte elles ne servent pas à faire avancer notre business. Il en va aussi de nos qualités de leaders.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à un petit commentaire.

Aussi en complément, vous êtes libre de recevoir gratuitement mon ebook : ‘’22 erreurs à éviter pour avoir une communication réussie’’   juste ci-dessous. Ces astuces simples vous permettront de :
— augmenter votre productivité.
– gagner plus de confiance.
– Éliminer votre trac.
– Être un meilleur communicateur

Partager l'article.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.